Il fallait en effet oser chanter ces objets utilitaires, autrefois employés dans les travaux les plus simples et dans les moments les plus modestes de la vie : de la tenaille qui a servi à tordre le fer, au gros robinet de cuivre que ma mère actionnait pour emplir la lessiveuse dans la cour glaciale des journées d'hiver. Tous ces objets oubliés, aujourd'hui tombés en désuétude, ont fait partie du quotidien, d'instants de vie. Ils sont des témoins qu'il m'a plu de rappeler à la mémoire en les mettant en scène comme des objets précieux, sur un ornement de mosaïques.

Cliquez sur une diapositive pour agrandir.

J'ai osé 
Eté 1998
J'ai encore osé 
Eté 1998
Oser 
Eté 1998
Et j'ose toujours 
Eté 1998